Passage à vide ? Mes astuces ...

16/10/2020

Quand je me sens moins bien, que je ressens un passage à vide, un coup de mou, j'ai à cœur de réagir. J'ai identifié ce dont j'ai besoin pour traverser ces phases. Ce besoin, je l'imagine comme la nourriture dont mon esprit a besoin pour avancer : je me nourris de l'intérieur. Cette nourriture est très personnelle et dépend de beaucoup de paramètres. Personnellement, je m'adapte en fonction de mon ressenti, je m'écoute et me teste pour m'apporter ce qui colle le mieux avec mon état du moment.

Dans cet article, je vous partage les 5 choses/outils qui m'ont aidée pendant mes moments down. Ils ne seront sûrement pas adaptés parfaitement à vous, mais j'espère qu'ils pourront aiguiller vos besoins.

  • Les podcasts

J'en fais, et les podcasts font partie intégrante de ma vie. Ils s'adaptent à mon quotidien et mon rythme de vie soutenu. Je les écoute sous la douche, en voiture... Bref, dans les moments où mon esprit est disponible, mais que mon corps ne l'est pas. Toute la magie du podcast est là : vous avez accès à un contenu qui ne nécessite pas d'utiliser vos yeux, l'audio suffit. Je pense si ça vous intéresse vous faire un article sur ceux que j'aime...

  • La méditation

Je ne vous la présente plus, la méditation fait intégralement partie de ma vie. C'est un outil surpuissant trop sous-côté à mon sens. C'est le meilleur moyen de faire le point, de s'apaiser, d'y voir plus clair et de lâcher prise. La méditation peut se pratiquer 10 min par jour. Je l'intègre complètement à ma routine matinale ou du soir et c'est un des passages que je préfère. N'hésitez pas à aller écouter mes podcasts méditation...

  • Le cercle social

S'il y a une chose que je négligeais depuis bien trop longtemps, c'est l'importance du lien social. Un temps de qualité avec des gens qui vous font du bien. Je suis de ces personnes qui préfèrent avoir peu d'amis, mais avec un lien solide, presque fraternel. Depuis peu, je choisis de cultiver mes liens sociaux et surtout de l'intégrer dans mon planning quotidien. Chaque semaine, j'organise mes journées pour créer un moment avec une personne qui me fait du bien. Un déjeuner, un pique-nique, un goûter ou juste un café, mais un temps précieux qui a du sens.

  • Se promener en plein air.  

Sortir de chez moi pour aller me promener dans une forêt, dans la campagne ou autre est pour moi très ressourçant seule ou accompagné c'est un bon moyen de se vider la tête, marcher, et décompresser. J'essaie tous les week-ends de passer une heure pour aller profiter du beau temps ou même pour voir de beaux paysages ou mêmes découvrir des lieux que je ne connaissais pas encore, parfois même, je rencontre des petites bêtes...

Ces quelques outils sont un bon moyen de mettre en place des instants de vie pour vous. On nous répète sans cesse de prendre du temps pour nous mais combien le font vraiment ? Il n'est jamais trop tard pour commencer...

Je vous embrasse,

Alice